Centre Chorégraphique National de Créteil

COMPAGNIE CF BEN AÏM

Facéties

Une communauté de l’absurde

Troisième volet d’une série de créations autour du thème de l’élan vital, la pièce s’empare de questions denses sur le fonctionnement de notre société contemporaine, mais avec légèreté, décalage et désinvolture. Empruntant au cinéma burlesque, elle fait ressortir l’absurdité de notre quotidien, interrogeant notre capacité à donner sens au réel et à le transformer par l’imaginaire.


Christian & François Ben Aïm

Les « frères Ben Aïm », danseurs chorégraphes, ont développé un travail riche d’une vingtaine de créations qui s’échelonnent sur vingt ans de collaboration en binôme, renforcées par des complicités artistiques venues de divers horizons. En 1997, la pièce A l’abri du regard des hommes, avant d’aller mourir ailleurs est un acte fondateur, une pièce hybride où danseurs et comédiens partageaient la même énergie physique et brute. Parmi leurs pièces emblématiques, on retient le diptyque autour de l’univers de Bernard-Marie Koltès où le texte résonne dans une création musicale sur-mesure. La légèreté des tempêtes (2014), Peuplé, dépeuplé (2016) et Brûlent nos coeurs insoumis (2017) confirment la place essentielle de la musique live dans leur démarche. Ce parcours est devenu possible au fil du temps grâce au compagnonnage et à la fidélité de nombreux lieux, parmi lesquels des scènes conventionnées (Théâtre de La Madeleine de Troyes où ils ont été artistes associés pendant six ans), des Scènes nationales, des Centres Chorégraphiques Nationaux. Ils sont à ce jour en résidence au Centre des Bords de Marne du Perreux-sur-Marne, et artistes associés au Théâtre de Châtillon.

Distribution

Chorégraphie Christian et François Ben Aïm
Lumières Laurent Patissier
Scénographie Camille Duchemin

Production

Coproduction Centre des bords de Marne – Le Perreux-sur-Marne, Théâtre de Châtillon
Soutien Résidence Arts Vivants en Vaucluse – Centre Départemental de Rasteau, CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig