Centre Chorégraphique National de Créteil

Festival Kalypso 2020

8ème édition

UNE HUITIÈME ÉDITION RÉINVENTÉE


Dans le contexte sanitaire lié au Covid-19, le Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne et ses partenaires se sont mobilisés pour faire vivre la 8ème édition du festival Kalypso dans des conditions exceptionnelles.


DES ÉVÉNEMENTS MAINTENUS À DESTINATION DES SCOLAIRES ET DES PROFESSIONNELS

Du 4 au 27 novembre 2020

Malgré la mise en place du confinement national et la fermeture des salles de spectacles au public, le lancement de la 8ème édition du festival Kalypso a pu voir le jour mercredi 4 novembre 2020 dans les écoles, les accueils de loisirs et les structures de jeunesse de la ville de Créteil lors du Marathon de la danse. Pendant trois jours, douze danseurs du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne sont allés dans 28 écoles et équipements de Créteil à la rencontre de 2150 écoliers et collégiens âgés de 3 à 14 ans pour échanger avec eux sur la culture hip-hop et partager leur expérience puis un moment de pratique artistique, dans le respect des consignes sanitaires.


Mardi 24 novembre, quinze danseurs professionnels ont pu participer au projet « Danse et Pensées » mené par le chorégraphe Bouziane Bouteldja aux côtés de Thomas Branthôme et Elsa Poissonnet dans le cadre du CLEA de la ville de Créteil. Ils ont mené à cette occasion une réflexion collective sur le lien entre art et politique, l’engagement dans la danse et la capacité à transmettre un message par le mouvement.


Jeudi 26 et vendredi 27 novembre, L’Espace 1789 de Saint-Ouen a proposé deux représentations professionnelles du plateau partagé An Immigrant’s Story de Wanjiru Kamuyu (WKcollective) et Never Twenty One de Smaïl Kanouté (compagnie Vivons !), qui devait initialement être destiné au public.


UN FESTIVAL POUR TOUS À LA MAISON

Du 25 novembre au 12 décembre 2020

Mercredi 25 novembre, le Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne a proposé au public « Kalypso à la maison », une soirée exceptionnelle filmée en direct du Théâtre des Gémeaux à Sceaux et diffusée gratuitement sur les réseaux sociaux du festival. Lors de cette manifestation inédite, la compagnie Art Move Concept, qui a Carte blanche cette année, a pu dévoiler la première représentation d’Anopas, créé pour le festival, et donner ainsi vie à cette nouvelle création malgré la fermeture des théâtres. En préambule de la diffusion du spectacle, Mourad Merzouki a proposé un moment d’échange avec 22 artistes et partenaires du festival pour partager avec le public les questionnements et l’actualité des professionnels de la danse en cette période traversée par les crises. Cet événement, organisé en partenariat avec Les Gémeaux et la Maison des Arts de Créteil, a fédéré plus de 1100 spectateurs au moment du direct et 16000 vues en différé dans les jours qui ont suivi.


Vendredi 27 novembre, le Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France a proposé au public une rencontre radiophonique avec le chorégraphe Hamid Ben Mahi qui devait présenter sa dernière création Yellel dans le cadre du festival.


L’Institut du monde arabe a repensé sa Nuit de la poésie sous forme de couvre-feu poétique à suivre en direct sur sa page Facebook tous les samedis de 22h à 00h entre le 14 novembre et le 12 décembre. Les 5 et 12 décembre, Mehdi Kerkouche présentera son show Dabkeh dans le cadre du festival.


UNE ÉDITION EXCEPTIONNELLE AU PRINTEMPS 2021

Du 26 mai au 11 juin 2021

À l’heure tant attendue de la réouverture des salles de spectacles, les partenaires de la 8ème édition du festival Kalypso ont été heureux de proposer des retrouvailles festives et conviviales autour de la danse hip-hop avec le report de 5 représentations de Folia de Mourad Merzouki à la Maison des Arts de Créteil, de 2 représentations de Fli d’Art Move Concept au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec, d’une représentation de Pixel du CCN de Créteil / Cie Käfig au Théâtre Coluche à Plaisir, d’une représentation scolaire de BE.GIRL d’Uzumaki et Les ombres d’Antoinette Gomis au Théâtre de la Nacelle à Aubergenville (GPS&O), et du Battle Hybrid’ par la compagnie Émoi dans un format en ligne.


En dépit des bouleversements liés à la crise sanitaire, grâce aux efforts de l’ensemble de la profession et de nos partenaires, ces deux mois de festival ont pu être le théâtre de l’effervescence artistique qui constitue l’ADN de Kalypso. Les nombreuses solutions imaginées collectivement nous ont permis de consolider et de développer les liens que nous tissons, année après année, avec les artistes et les publics qui nous suivent et nous accompagnent et que nous avons eu le plaisir de retrouver exceptionnellement au printemps 2020.