Centre Chorégraphique National de Créteil

FOLIA

par Pôle en Scènes

Une folie hip-hop et baroque

Il y a une grande diversité et une modernité folle dans le répertoire baroque entre le XVIIème et le XVIIIème siècle. Certaines musiques appartiennent à un répertoire savant, comme la musique de Vivaldi, et d’autres sont issues de la danse comme les tarentelles, ou les chaconnes. De ce métissage et de la rencontre entre Mourad Merzouki et Franck-Emmanuel Comte, chef de file du Concert de l’Hostel Dieu, est né Folia.

On prend une tarentelle, on échantillonne des partitions baroques afin de les réutiliser en boucle, on ajoute des musiques électroniques, on fusionne le tout et on danse. L’important, c’est que les mondes se confrontent, s’altèrent, s’entrechoquent. L’important, c’est que les mondes se parlent entre eux. C’est ce dialogue qu’a révélé de manière fracassante et éclatante, à ses débuts, le chorégraphe Mourad Merzouki avec Récital. Il a depuis tracé le chemin exemplaire qu’on lui connaît. C’est cette même ligne esthétique ténue et fertile qu’il poursuit en frottant ses danseurs au répertoire baroque revisité avec Folia.

Production

Coproduction Pôle en Scènes, Encore un Tour, Les Nuits de Fourvière, Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig, Lling Music