Centre Chorégraphique National de Créteil

CONTRAT LOCAL D’ÉDUCATION ARTISTIQUE

RÉSIDENCES-MISSIONS À CRÉTEIL

La DRAC Île-de-France et la Ville de Créteil mettent en place une année de préfiguration de résidences-missions dans le cadre du Contrat Local d’Éducation Artistique.

Pour la saison 2015-2016, la thématique retenue est "danses, langages et écritures ". Elle permet de travailler en transversalité disciplinaire (danse, littérature, musique...) et d’intégrer la question de la diversité culturelle et sociale, forte sur la Ville de Créteil.

Trois compagnies ont été sélectionnées par la DRAC Ile-de-France, la Ville de Créteil et le CCN pour des résidences-missions sur le territoire cristolien. Les compagnies Iffra Dia, Mood/RV6K et Philippe Almeida sont invitées à imaginer des projets singuliers à destination des cristoliens, en travaillant en étroite collaboration avec le CCN, les équipements socio-culturels et services de la Ville de Créteil.

En s’impliquant dans cette initiative, le CCN renforce son engagement auprès des populations locales, dans les démarches d’éducation artistique et de transmission chorégraphique,ainsi que son soutien aux compagnies indépendantes.

À partir de janvier 2016, les trois compagnies sélectionnées mettent en place leurs projets respectifs sur une durée de 4 mois :

Autour des thèmes de l’identité et du langage, la compagnie Iffra Dia intervient auprès d’enfants en difficulté scolaire, d’adultes participant à des ateliers socio-linguistiques, de femmes en atelier couture, de jeunes en institut médico-éducatif. À travers des ateliers chorégraphiques, l’ensemble de ces publics seront amenés à exprimer leur individualité par le corps.

La compagnie RV6K porte un projet sur le thème "apparition - disparition", en lien avec son spectacle Herbe Folle qui interroge la position de l’individu dans la ville, ou la capacité à grandir, peu importe l’endroit. Une première étape de travail est prévue avec les animateurs jeunesse de la ville de Créteil, afin qu’ils intègrent et s’emparent du projet mené dans un second temps avec leurs publics.

À partir des disciplines de la danse contact et de l’architecture, la compagnie Philippe Almeida souhaite mettre en oeuvre des moments de rencontre entre les jeunes des différents quartiers de la ville de Créteil. Après un travail d’ateliers chorégraphiques auprès de plusieurs groupes répartis dans la ville, ceux-ci se réuniront dans des lieux emblématiques de leurs quartiers respectifs pour danser ensemble et partager leur expérience.