Centre Chorégraphique National de Créteil

AMALA DIANOR

Quelque part au milieu de l’infini

Pour cette nouvelle création, Amala Dianor nous emmène dans des territoires infinis, défrichés autant qu’à déchiffrer : ceux de l’humain, rassemblant sur scène trois individualités dont les histoires puisent leurs origines au Burkina Faso, en Algérie et au Sénégal. Des pays où la quête d’un meilleur pousse à agir, à se déplacer, à se battre... à faire des choix. Où la question de la frontière et de la liberté se posent puissamment.

AMALA DIANOR

Danseur hip-hop, Amala Dianor suit en 2000 une formation au CNDC. Il travaille par la suite comme interprète pour des chorégraphes aux univers très différents (hip-hop, néo-classique et contemporain), tels que Régis Obadia, Abou Lagraa, Farid Berki, Françoise et Dominique Dupuy, Roland Petit, Georges Momboye, et Emanuel Gat. Il obtient rapidement une reconnaissance dans le monde de la danse. Au cours de ces années, Amala construit son écriture : il passe dʼune technique à une autre avec virtuosité, mais c’est la rencontre de ces mondes qui l’attire. Au sein du Collectif C dans C il chorégraphie (ou co-chorégraphie) et interprète ses premières pièces : Tranche de Vie (2005), Lun@_Rêves (2006), Engin Ar (2008), Rareté (commande de Suresnes Cités Danse Variation 2008) et Crossroads (création 2012) qui gagnera deux prix au concours R(e)connaisance. En 2012 il crée sa propre compagnie, la compagnie Amala Dianor, au sein de laquelle il développe son travail de chorégraphe. L’année suivante il créé Parallèle un quatuor féminin. En 2014 il chorégraphie avec BBoy Junior le duo Extension, une rencontre surprenante entre ces deux personnalités du hip-hop français. Cette même année, il crée et interprète son premier solo, Man Rec présenté au festival dʼAvignon.

Distribution

Direction artistique Amala Dianor
Assistante Rindra Rasoaveloson
Interprétation Souleyman Ladji Koné, Pansun Kim et Amala Dianor
Musique Awir Leon

Production

Compagnie Amala Dianor / Kaplan

Coproductions Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée danse de Tremblay-en-France
Soutiens Ballet National de Marseille dans le cadre de l’accueil studio, Pôle Sud - Centre de développement chorégraphique / Strasbourg, Cargo - Segré, groupe Caisse des dépôts.

La compagnie est en résidence au Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée danse de Tremblay-en-France, dans le cadre de « Territoire(s) de la Danse » 2015 et 2016, avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis.