Centre Chorégraphique National de Créteil

MOT DE FIN DE SAISON

2015-2016

La saison qui s’achève a été riche à bien des égards, mais également marquée par de tragiques événements, encore très récemment. Comment ne pas garder cela à l’esprit ?

Plus que jamais, la culture est essentielle pour souder les peuples face aux incertitudes de l’avenir, lutter contre l’obscurantisme et offrir l’opportunité de rêver et de s’évader d’un quotidien parfois difficile. Plus que jamais, il est urgent de créer sans aucune nostalgie.

Avec les équipes artistiques, techniques et administratives du CCN, je mets toute mon énergie pour dépasser les frontières, pour inventer une autre manière de faire la culture, qui est nécessaire à chacun et qui nous rassemble.

Je veux faire acte d’optimisme et remercier chaleureusement tous ceux qui m’accompagnent et me soutiennent dans ce chemin. Les chiffres nous disent combien nous avons raison d’y croire ensemble : 28 000 spectateurs pour le Festival Kalypso, plus de 100 000 spectateurs pour Pixel, Yo Gee Ti, Käfig Brasil, Correria Agwa et Boxe Boxe, qui ont totalisé 147 dates cette saison, 2 000 participants aux actions artistiques en tournée et 4 500 à Créteil. Enfin, ce sont 15 compagnies qui ont bénéficié du soutien du CCN au travers d’une résidence studio et partagé le fruit de leur travail avec le public cristolien.

L’année qui s’est ouverte marque les 20 ans de la compagnie Käfig. C’est donc une année festive, qui culminera à l’automne avec de nombreux rendez-vous : la quatrième édition du Festival Kalypso, les tournées, la publication d’un ouvrage, les représentations de Cartes Blanches, rendez-vous inédit avec six danseurs historiques de la compagnie, la recréation de Boxe Boxe dans une version brésilienne et un focus de dix jours à la Maison de la Danse de Lyon.

Après déjà 20 ans, un nouveau chapitre s’ouvre et je suis heureux d’en écrire l’histoire avec vous.

Mourad Merzouki
Juillet 2016