Centre Chorégraphique National de Créteil

Transmission

Actions artistiques, formation et transmission du répertoire

Transmission Récital

Le travail artistique est sans cesse nourri des allers et retours entre l’espace public et la scène et grandit dans la relation aux habitants d’un territoire. Le CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig accorde une place centrale à la transmission de l’art chorégraphique autour de trois axes : l’action artistique et culturelle, la formation de tous les publics à la danse hip-hop et la transmission du répertoire. Cette démarche tisse le fil de l’appropriation de l’univers chorégraphique que l’on peut synthétiser en quelques étapes : la rencontre de l’artiste à l’école, la découverte de son espace de travail et du processus de création artistique, l’expérience d’une représentation, l’entrée dans la pratique, l’initiation à l’écriture chorégraphique, et l’éventuelle confrontation à l’espace scénique et à l’interprétation d’un répertoire professionnel.

Empreintes chorégraphiques sur les territoires

Les premières années de présence à Créteil de Mourad Merzouki et des interprètes de la compagnie Käfig ont permis de se rencontrer et de se découvrir. Les actions et ateliers se sont mis en place petit à petit avec les écoles, les centres sociaux, les hôpitaux et de très nombreux acteurs du Val-de-Marne. Aujourd’hui, le répertoire de la compagnie est largement repris et les enfants, adolescents et adultes adoptent le langage chorégraphique, certains pour s’exprimer, pour s’émanciper, d’autres pour simplement découvrir et être ensemble. Ces liens solidement établis approfondissent le dialogue et l’appropriation chorégraphique avec et par les habitants du territoire. L’empreinte artistique devient pour tous un outil de liberté, de partage et d’imagination. Cette démarche est le moteur de la transmission chorégraphique à Créteil et dans le Val-de-Marne ainsi que sur tous les lieux de tournée en France et dans le monde.

Formation du danseur

Le rayonnement de la danse hip-hop appelle un renforcement du projet pédagogique pour la formation de danseurs de toutes disciplines , assurant ainsi un parcours qualifiant aux futures générations d’artistes.

Le CCN s’est engagé auprès du Conservatoire Marcel Dadi pour la mise en place de classes de danse hip-hop et pour l’inscription de cette discipline au programme du pré-cursus.

D’autre part, il contribue dans une démarche collective à l’élaboration d’une formation aboutissant à l’obtention du DiplômeNational Supérieur Professionnel (DNSP), mise en place au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.

Le parcours du danseur se nourrit aussi de master-class proposées à Créteil par les artistes accueillis en résidence et en tournée par les interprètes de la compagnie Käfig.

Transmission du répertoire

Une trentaine d’années après l’apparition de la danse hip-hop en France, se pose la question des traces laissées par ce mouvement.

Fondamentale pour l’avenir de la danse hip-hop, la transmission d’oeuvres chorégraphiques permet d’inscrire le répertoire dans le patrimoine et dans la mémoire collective . C’est pourquoi, depuis son arrivée au CCN de Créteil et du Val-de-Marne, Mourad Merzouki propose et soutient une dynamique de reprise des œuvres de son répertoire par les publics amateurs et professionnels.